Comment choisir le niveau d’habilitation électrique adapté à vos employés ?

L'habilitation électrique est une reconnaissance par l'employeur de la capacité d'un travailleur à effectuer des tâches dans le respect des règles de sécurité électrique. Elle vise à prévenir les risques électriques lors des activités professionnelles. L'obtention de l'habilitation se fait après une formation délivrée par l'employeur et est valable uniquement au sein de l'entreprise. Sa durée de validité est de 3 ans, et cela nécessite une formation de recyclage avant expiration. Découvrons alors les différentes habilitations et comment déterminer le niveau d’habilitation électrique des employés.

Classification des habilitations électriques

Les habilitations électriques sont classées en différents niveaux en fonction de la tension électrique, du type d'opération à effectuer et de la nature précise de ces opérations. Voici un aperçu des principales catégories d'habilitations :

A lire aussi : Les raisons de procéder à la reprise d’entreprise

  • H0-H0V / B0 / : Elle permet l'accès aux locaux réservés aux électriciens en basse et haute tension. Les travaux sont limités aux tâches non électriques.
  • BS (Basse Tension) : Elle autorise les opérations élémentaires en basse tension (max 400V et 32A). Elle convient aux métiers comme gardien d'immeuble, chauffagiste, plombier, etc.
  • B1, B1V, B2, B2V, BC : Elle concerne les électriciens effectuant des travaux en basse tension. Les niveaux sont variés selon la complexité des opérations.
  • H1, H1V, H2, H2V, HC : Elle s'adresse aux électriciens travaillant en basse et haute tension. Les niveaux varient en fonction des compétences requises.
  • BR : Elle autorise des interventions plus avancées, à savoir des dépannages et des connexions sous tension limitée à 1000V.
  • BE : Elle permet des opérations spécifiques comme des essais, mesures, vérifications, ou manœuvres. Elle est adaptée à divers métiers, à savoir les informaticiens ou le personnel de production.
  • BP (Panneaux Photovoltaïques) : Elle concerne l'intervention sur des panneaux photovoltaïques.
  • Habilitation électrique pour véhicules électriques et hybrides : Elle est nécessaire pour travailler sur des véhicules électriques et hybrides.

Sachez que vous pouvez vous formez en prévention des risques pour mieux protéger vos employés sur leur lieu de travail. Découvrez plus d'informations ici

Conseils pour choisir le bon niveau d’habilitation

Au moment du choix du niveau d'habilitation électrique pour vos travailleurs, suivez ces conseils pratiques :

Cela peut vous intéresser : Livraison de fruits au bureau pour une équipe dynamique

  • Évaluez l'activité réelle : Examinez en détail les tâches que les travailleurs devront effectuer en termes de tension, de nature des opérations, et de conditions de réalisation.
  • Identifiez le domaine de tension : Déterminez si les opérations se dérouleront en basse ou haute tension, car cela influence le choix du niveau d'habilitation.
  • Analysez le type d'opération : Considérez si les travaux sont de nature électrique ou non électrique, car les habilitations diffèrent en fonction de cela.
  • Définissez le rôle du travailleur : Les exigences varient en fonction du rôle.
  • Pensez à la nature des opérations : Certaines habilitations sont spécifiques à des opérations particulières, comme les essais, les mesures, ou les manœuvres.
  • Consultez les recommandations : Référez-vous à la brochure ED 6127 "L'habilitation électrique" et aux recommandations de votre organisme de formation pour choisir le symbole d'habilitation le mieux adapté.