Quelles solutions pour créer une entreprise en étant interdit bancaire ?

Une interdiction bancaire signifie que nous n’avons pas l’autorisation d’émettre des chèques suite à un retard de paiement. Vous avez peur de ne pas pouvoir créer votre entreprise, car vous êtes interdit bancaire ? Pas de panique, cela vous est tout à fait possible. Dans cet article, vous allez pouvoir disposer des solutions pour créer une entreprise même étant interdit bancaire. 

S’adresser à l’Association pour le Droit à l’Initiative Économique

À cours de financement ? L’Association pour le Droit à l’Initiative Économique ou ADIE est la solution parfaite pour vous. Elle vous aide à obtenir un microcrédit pour financer votre création d’entreprise. Mais avant de vous proposer ce financement, l’association exige quelques critères :

Avez-vous vu cela : Quels sont les avantages pour une entreprise à travailler avec un consultant SEO local ?

  • Avoir de la motivation ;
  • Avoir des compétences ;
  • Avoir des expériences ;
  • Avoir une bonne présentation du projet avec des dossiers en béton ;
  • Avoir une capacité de remboursement.

Si vous êtes convaincant et fiable, l’ADIE peut vous donner un prêt jusqu’à 10 000 euros, dont la possibilité de rembourser se fait dans les 48 mois à venir. Selon votre contrat, le remboursement peut se faire mensuellement avec une échéance posée mais, avec un taux fixe.

Sinon, il y a aussi plusieurs alternatives pour contracter un crédit si vous êtes interdit bancaire. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur https://www.emprunter-malin.com/credit-interdit-bancaire/ pour avoir plus d’informations.

Cela peut vous intéresser : Quels sont les services offerts par un expert comptable ?

Ouvrir un compte bancaire professionnel

C’est vrai qu’être interdit bancaire ne vous permet pas d’émettre un chèque, mais une possibilité d’ouvrir un compte bancaire. Cependant, dans la plupart du temps, la banque refuse une ouverture de compte. Dans ce cas, vous devez procéder au droit au compte

La Banque de France va désigner un établissement qui ouvrira votre compte dans les 3 jours suivant le dépôt de dossiers. C’est seulement après que vous pourrez déposer votre chèque dans la banque désignée.

Mais si vous ne voulez pas passer par une banque, vous pouvez aussi adopter les moyens suivants :

  • Caisse de dépôts et consignations : déposer votre capital chez un notaire ; 
  • Néo-banques : ouvrir un compte professionnel en ligne.

Les documents nécessaires pour une caisse de dépôts et consignations

Pour pouvoir déposer son capital chez le notaire, il faut que les dossiers suivants soient complets :

  • Une demande présentant la mention : « la somme de… euros a été déposée sur un compte ouvert au nom de la société en formation auprès de la CDC, en application de la loi n° 2001-420 du 15 mai 2001 » ;
  • Un procès-verbal de nomination de la gérance de l’entreprise.

Les documents nécessaires pour ouvrir un compte sur la néo-banque

Pour ouvrir un compte professionnel, la demande doit contenir quelques documents, comme ceux d’une banque physique :

  • Les documents sur le gérant de l’entreprise : une carte nationale d’identité, un passeport, ou une carte de résidence ;
  • Les documents relatifs à l’entreprise : l’activité de l’entreprise et son statut juridique ;
  • Les justificatifs de domiciliation : une copie de bail commercial et une attestation de domiciliation.